1ere étape : Coromandel et autres petits bouts de l’Ile du Nord

La voiture chargée nous voici en route pour la région du Coromandel. Une langue de terre qui surgit au bout de l’Ile du Nord. Cette région nous faisait vraiment de l’oeil depuis que nous avions décidés de partir en Nouvelle Zélande. Dès la sortie de la ville d’Opotiki, la sensation de liberté a très rapidement pris le dessus sur toutes les craintes que nous avions à enfin nous lancer dans l’aventure. Premiers sourires conspirateurs, ahahaha ça y est, on y est, à nous les routes, la vie de bohème zéro contrainte de planning et les paysages à couper le souffle !

SONY DSC

On fera notre pause dej ici 🙂

Trois heures plus tard notre adage depuis le début : « le plan c’est qu’il n’y a pas de plan », tenait toujours. En effet au loin nous apercevons le Mont Manganhui. Tient, on avait oublié de le mentionner sur notre itinéraire celui-ci ! Allé hop premier crochet ! Et première balade sur les sentiers balisés du pays Kiwi. La vue est magnifique, tellement que nous nous attardons sur la plage en bas du mont.

SONY DSC

Vue depuis le Mount sur la ville

La nuit tombe vite. Nous nous trouvons un parking pour passer notre première nuit, le Coromandel ce sera pour demain matin, ce soir place à un petit lac éclairé et sa fontaine comme hôtel gratos.

SONY DSC

Vue depuis la « chambre »

La vie sur la route c’est surtout vivre au rythme du soleil. Nous voici donc réveillés à 7h, prêt à attaquer les quelques heures qui nous mèneront à Hot Water Beach et Catedral Cove. Les routes sont sublimes, ça tournicotte dans tous les sens, on fait des pauses photos tous les quarts d’heures, « non mais regarde ça c’est trop beau » sont à peu près les seuls mots échangés sur le chemin, trop occupés à admirer les paysages. Bien sur le grand jeu c’est aussi de comparer l’incomparable « Tu trouves pas qu’on dirait l’Ardèche ? Ah ouais carrément » « Han regarde on dirait qu’on est en Irlande ! Génial on fait le tour du monde au passage… »

SONY DSC

L' »Irlande »

SONY DSC

Ah ben et le presque Mont St Michel

De discutions philosophiques en échanges hautement intellectuels nous voici donc arrivés à Hot Water Beach, le temps d’ingurgiter un délicieux sandwich pain de mie-thon au citron accompagné de son riz au lait vanille en boîte et nous voici les pieds dans le sable (très chaud). Certaines personnes sont en maillot de bain dans des bains bouillonnants alors que la température est de 12 degrés dehors. Magique !

SONY DSC

Le sable chaud

Cathedral Cove nous attend 1 heure plus tard. L’endroit est superbe et une balade de 30 minutes nous fait atterrir sur une plage surplombée par des rochers grignotés par l’érosion.

SONY DSC

Le nez de Cathedral Cove

Nous passerons notre seconde nuit à Whitianga sur un parking qui se trouvera finalement être uniquement pour véhicule autonome ce qui nous aura valu une prune et un réveil tout en douceur par une pervenche néo zélandaise (je me répète, je sais, mais c’est pour ceux qui ne connaissait pas encore cette anecdote…et pour les autres ça vous laisse le temps de vous moquer de nous de nouveau J )

SONY DSC

Réveil de bonne heure, mais paysage qui met de bonne humeur

SONY DSC

La journée suivante s’annonce plus calme, balade dans la ville, un petit tour dans une library afin de capter internet et un peu de pêche pour François ce qui nous permettra de voir une Raie se balader juste sous nos yeux. Le soir nous nous trouvons un camping pour passer la nuit, le Coromandel n’est pas riche en lieux gratuits pour dormir et une petite douche de temps en temps c’est pas désagréable 😉

SONY DSC

L’amie Raie

Dès le lendemain nous voici repartis sur les routes. Direction Coromandel Town puis Thames. Le temps n’est pas forcément très chouette et les villes ne nous séduisent pas plus que ça. Le plus joli reste les chemins entre chaque petite bourgade. Nous décidons donc de rouler et d’aller directement jusque Rotorua, la journée suivante s’annonce ensoleillée et pleine de visites.

SONY DSC

Arrivée sur Coromandel Town

Toujours pas d’endroits où dormir gratuitement de ce côté là, nous prenons donc une nuit au Motel (vous savez, comme dans les films d’horreurs ou ca clignote au bord des routes…) C’est très propre et il y’a même une immense cuisine qui nous permet de se préparer un bon petit plat pour changer des sandwich et des pates.)

SONY DSC

A bientôt 🙂

A bientôt pour la suite de nos aventures.

PS : On pense fort à vous

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s